Daipo Pr.Yabka 2019-2020

Les nerfs carnienes ; Le Vagues (X) , Le spinale accessoire (XI) ,L’hypogloss (XII)

-Plan 

    • Le nerf vague
      • Introduction
      • Anatomie descriptive
    • Le nerf accessoire spinal
      • Introduction
      • Anatomie descriptive
    • Le nerf hypoglosse
      • Introduction
      • Anatomie descriptive

-Objectivfs

    • Connaître les origines et trajets des nerfs crâniens
    • Connaître les branches et territoires fonctionnels des nerfs crâniens

I-Le nerf vague

1- Introduction

    • Le nerf vague ou pneumogastrique est le Xème nerf crânien
    • c’ est un nerf mixte (sensitivomoteur), somatique et viscéral
    • le territoire s’étend de la tête à l’abdomen.
    • Il est riche en fibres parasympathiques.
    • Il s’anastomose avec les nerfs: facial (VII), glosso-pharyngien(IX), le spinal accessoire(XI), l’hypoglosse(XII).

2- Anatomie descriptive

  1. Origine réelle: Noyaux du tronc cérébral:
    • Noyau dorsal du X (végétatif)
    • Noyau Ambigu(moteur)
    • Noyau du faisceau solitaire (sensitif)
  2. origine apparente :
    • sillon collatéral postérieur du bulbe entre le nerf glosso-pharyngien(IX) en haut et le nerf spinal (ou accessoire, en bas.

3Trajet et rapports:

    • le nerf vague est le nerf crânien le plus long.
    • Il sort du crâne , traverse le cou, le thorax et se termine dans l’abdomen.

-Dans le foramen jugulaire : il est accompagné des nerfs IX et IX et de l’artère méningée postérieure. Il présente le ganglion supérieur du vague (ganglion jugulaire).

-Dans l’espace latéro-pharyngien : A la sortie du foramen jugulaire, il présente son ganglion inférieur (ganglion plexiforme).

-Dans le cou :

    • Le X et les vaisseaux du cou (la veine jugulaire interne et carotide interne en haut et la carotide commune en bas) sont contenus dans la gaine vasculaire du cou.
    • Il est situé dans l’angle d’écartement postérieur de l ’artère carotide interne et la veine jugulaire interne.

-Dans la région cervico- thoracique:.

    • Le X droit chemine d’abord :
      • entre l’artère subclavière et le confluent veineux jugulo-subclavier.
      • descend en dedans de la crosse de la grande veine azygos
      • passe derrière le pédicule pulmonaire droit.
    • Le X gauche chemine d’abord
      • le long de la face externe de l’artère carotide commune
      • Sur la face antéro-externe de la crosse de l’aorte.
      • Passe derrière le pédicule pulmonaire gauche .

-Derrière les pédicules pulmonaire les 02 nerfs donnent le plexus pulmonaire.

-Dans le médiastin postérieur:

      • Le X droit passe en arrière de l’oesophage
      • Le X gauche passe en avant de l’œsophage

-A ce niveau le X donne les plexus œsophagien

-Dans le hiatus œsophagien :

    • le X droit est sur la face dorsale de l’œsophage
    • le X gauche sur la face ventrale de l’œsophage

-Dans la cavité abdominale :

    • Le X gauche est sur la face ventrale de l’œsophage et donne ses branches terminales gastriques et hépatiques.
    • Le X droit descend en arrière de l’œsophage et se termine au niveau du plexus solaire (caeliaque).

-Le nerf vague fournit plusieurs ramifications qui vont aux plexus mésentériques supérieur

4– branches collatérales

A. Les branches cervicales :

    • Des rameaux: méningé , auriculaire , pharyngiens
    • Le nerf du sinus carotidien
    • Le nerf laryngé supérieur
    • Le nerf laryngé inférieur droit (récurrent) : naît en avant de l’artère subclavière, qu’il contourne en bas et remonte derrière l’artère carotide commune.
    • Les rameaux cardiaques cervicaux supérieurs et inférieurs.

B. Les branches thoraciques :

    • Le nerf laryngé inférieur(récurrent )gauche : naît à gauche de la crosse de l’aorte, il la contourne et monte dans l’angle dièdre trachéo-oesophagien
    • Les rameaux cardiaques thoraciques
    • Les rameaux pulmonaires.
    • Les rameaux œsophagiens.

Branches collatérales du nerf vague

5-Territoires fonctionnels

A-fonction motrice

    • les muscles constricteurs moyen et inférieur du pharynx
    • les muscles du voile du palais (déglutition).
    • les muscles du larynx (phonation).

B-Fonction sensitive

    • Une zone cutanée rétro- auriculaire, la face interne du pavillon de l’oreille et une partie du méat acoustique externe.
    • Le goût de la base de la langue.
    • La muqueuse du pharynx et larynx.

C-Fonction végétative

    • -Sensibilité et motricité des viscères thoraciques et abdominaux .
    • -Sécrétion gastrique et biliaire,
    • -La respiration et le rythme cardiaque qu’il ralentit.
    • -Il innerve enfin le sinus carotidien et contrôle ainsi la pression artérielle.

-Clinique

        • Paralysie du voile du palais
        • Perturbation de la déglutition
        • Atteinte de la phonation
        • Trouble du rythme
        • Excès de sécrétion de l’acide chlorhydrique par l’estomac
        • Trouble de la respiration……..

II-Le nerf accessoire (spinal)

1- introduction

    • C’est la onzième paire (XI) des nerfs crâniens, il naît par deux racines ; l’une médullaire mixte et l’autre bulbaire.
    • C’est un nerf moteur
    • Il se termine en partie dans le pneumogastrique(X) et en partie dans les muscles ; trapèze et sterno-cleido-mastoïdien.

2-Anatomie descriptive

a- Origine

-Origine réelle :

    • la racine médullaire : mixte (C1-C6)
      • la partie motrice naît de la partie postéro-latérale de la corne ventrale,
      • les fibres sensitives naissent dans les ganglions spinaux du nerf spinal
      • les fibres végétatives naissent dans la partie intermédio-latérale de la moelle.
    • La racine bulbaire : le noyau moteur dorsal du pneumogastrique (nerf vaguo-spinal).

-Origine apparente :

    • La racine médullaire : cordon latéral de la moelle épinière
    • la racine bulbaire : sillon collatéral dorsal du bulbe

b-trajet et terminaison

  • -La racine médullaire 1 monte dans le canal rachidien, pénètre dans le crâne par le foramen occipital et  se réunit à la racine bulbaire 2, traverse le foramen jugulaire et se divise en deux branches:
    • une branche médiale :3 :c’est la racine bulbaire, s’unit au ganglion plexiforme du X.
    • une branche latérale 4 : :destinée au muscles sterno-cleido- mastoïdien (SCM)et le trapèze.

c-territoires fonctionnels

      • Moteur : Les muscles : sterno – cleido-mastoïdien et trapèze.
      • Sensitif : réflexes proprioceptifs (tonus du cou)
      • Phonation : par sa branche médiale.
      • La lésion du nerf se manifeste par un déficit fonctionnel de l’épaule.

III- Le nerf hypoglosse(XII)

1- introduction

-C’est la douzième paire des nerfs crâniens, exclusivement moteur, destiné aux muscles de la langue.

2-Origine

aorigine réelle

      • A partir d’une colonne grise qui prend toute la hauteur du bulbe.

b- origine apparente

      • sillon pré-olivaire du bulbe

3-Trajet et terminaison

      • Il traverse le canal de l’hypoglosse.
      • descend dans la région retro-stylienne en arrière de la carotide interne et du ganglion plexiforme du X auquel il adhère.
      • il passe en avant entre la jugulaire interne en dehors et le X et la carotide interne en dedans
    • il se porte enfin , en avant vers la région sus hyoïdienne.
    • Il s’enfonce dans la région sublinguale et se termine au bord antérieur du muscle hyoglosse.

4-Branches collatérales

    • Rameau méningé ou récurrent.
    • Rameaux vasculaires pour la carotide et la jugulaire.
    • Racine supérieure de l’anse cervicale (Branche descendante) qui s’anastomose avec la branche descendante du plexus cervical profond en avant de la jugulairevinterne pour former l’anse cervicale.
    • Nerf thyro-hyoïdien
    • Nerf de l’hyoglosse et du stylo-glosse
    • Nerf du génio-glosse.

5-Branches terminales

    • Des rameaux destinés aux muscles d la langue.
    • Des anastomoses avec le ganglion supérieur du sympathique, avec le nerf vague, le nerf lingual et le plexus cervical profond.

6-Territoire fonctionnel

-C’est le nerf moteur de la langue, il participe ainsi à la mastication, à la déglutition, et au langage articulé.

-Une atteinte du nerf hypoglosse se traduit en clinique par une atonie de langue ou une déviation.