Oussama meriami 2016-2017

Introduction a la mycologie

I.Définition: les champignons (mycètes=fungi=mycota) sont des organismes eucaryotes, dépourvus de pigments assimilateurs donc incapable de photosynthèse.

Ils sont hétérotrophes, menant une vie saprophyte ou parasitaire Ils sont thallophytes (app végétatif: thalle “mycélium”)

II.Morphologie:

a-la paroi cellulaire : constituée de cellulose (monde végétal) ou de chitine (monde animal)

b-l’appareil végétatif = thalle: constitué d’un ensemble de filaments (hyphes) qui sont de différents types:

1.Thalles levuriforme: thalle unicellulaire, cas de levures

2.Thalles filamenteux (mycélien) :

  • Thalle siphonné: pas de cloisonnement cas des fungi inférieurs (siphonomycétes)
  • Thalle septé (cloisonnée): les articles communiquent entre eux .Cas des fungi supérieurs (septomycètes)

PS! Articles = fragments de filaments

Cas particulier des champignons dimorphiques : morphologie différente a l’état parasitaire et a l’état saprophyte:

37° in vivo ou GDS: état de levure / — 25° in vitro sur GS: état filamenteux

A l’œil nu, le thalle apparait sous forme d’un feutrage (poudre) couvrant la matière organique (ex : fruit pourri)

III.Physiologie: hétérotrophe vis-à-vis du carbone (+parfois glucose, azote..), généralement aérobies, Ph optimum =7

IV.Reproduction :

a- reproduction asexuée: +++ : très répondue dans les conditions de vie favorable, seul mode de reproduction connu chez les Deutéromycètes (fungi imparfaits) se fait par deux moyens:

1.Bourgeonnement (fragmentation): le thalle initial se scinde en 2 thalles identiques

2.Sporulation: production de spores pouvant être:

  • Endogènes: spores formées a l’intérieur d’une vésicule terminale: sporange qui après éclatement libère les spores
  • Exogènes: spores formées par les filaments sporigénes (Condidophores) selon leur mode de formation on distingue:

les arthrospores: naissent par fragmentation du thalle (ex: Geotrichum)

Les blastospores: naissent par bourgeonnement du thalle (ex: Candida)

Les sympodulospores: naissent par bourgeonnement du thalle candidogéne qui reprend sa croissance après formation de chaque spore

Les chlamydospores: spores de Résistance a paroi épaisse + cytoplasme dense a localisation terminale(C.albicans) ou intercalaire(Dermatophyte)

PS! ZYADA : l’appareil sporigéne (candidogéne) est composé de :

Tige : canidiophore / Renflement: columelle / Filaments courts : Phialides qui produisent les spores appelées Conidies

b- Reproduction sexuée: Rare, conditions de vie défavorables par 2 moyens:

1.Conjugaison de 2 filaments différenciés: aboutit à la production d’une zygospore (cas des zygomycètes)

2.Conjugaison de 2 filaments complémentaires: aboutit à la formation d’un dicaryon (contenant 2 noyaux haploïdes) portant les organes sexués:

  • Asques: contenant chacune 8 ascospores (ascomycètes)
  • Basides: portant chacune 2-8 basidiospores (basidiomycètes)

V.Biologie: les champignons pathogène sont saprophytes, soit : exosaprophytes (histoplasma capsulatum) ou

endosaprophytes (Candida albicans)

VI.Rôle pathogène :

a.Typologie: Mycoses superficielles: Dermatophytes / Mycoses profondes : Aspergillose

b.Mode de contamination :

    1. Transcutanée : aux faveurs d’une piqure ex : sporothrix schenckii
    2. Contact direct : contact avec un sujet parasité ex: Teignes
    3. Contact indirect: marche pieds nus, piscines ex : Dermatophytes
    4. Effraction cutanée: acte médico-chirurgical
    5. Respiratoire: inhalation de spores ex histoplasma

VII.Diagnostic Mycologique:

a.Diagnostic direct:

1-prélèvements :

  • Conditions du prélèvement : avant TRT ou sous fenêtre thérapeutique
  • ∑Prélèvement:

Lésions de la peau glabre: raclage des squames, Scoth-test

Lésions unguéales: grattage du tissu unguéal (onyxis dermatophytique), P.sérosité a l’écouvillon + raclage du tissu unguéal (onyxis -périonyxis candidosique)

Cheveux-poils: au moyen d’une pince à piler, raclage des squames, technique de la moquette (lésions inapparente)

Exsudats: P. a l’écouvillon

Liquide biologiques : sang, urines, LCR + Selles + Biopsie

2-examen direct +++ :

  • Examen à l’état frais : entre lame et lamelle facilité par l’utilisation d’éclaircissants, d’encre de chine(LCR)
  • Examen après coloration

3-Culture:

Isolement + identification des champignons impliqués Développement : levures (10j) – filaments (45j)

4-Antifongigramme (peu de valeur thérapeutique)

b-Diagnostic indirect:

    1. Sérologie: recherche Ac + Ag circulants (IFI+++)
    2. Biologie moléculaire: PCR (pneumocystis jiroveci +++)

VIII.TRT: antifongique (anti levure/ anti filamenteux) avec risque de toxicité hépatique ou rénale

Source: Amine Babouche

Contact me for any mistakes: Meraimi Oussama