Résumé 10 pages

Les tumeurs mésenchymateuses

I)Généralités :

Sont les tumeurs des tissus mous (conjonctifs commun et spécialisés), les TB sont + frq et ne donne pas de métastase mais peuvent récidiver si l’exérèse est incomplète, par contre les TM sont rare : 1% chez l’adulte et 15% chez l’enfant. (Nomenclature : nom du tissu origine + suffixe ome (TB) ou sarcome (TM)).

Actuellement la classification de ces tumeurs repose sur le type de tissu formé (différenciation) et non plus sur la C d’origine (histogenèse).

II)Tumeurs des tissus conjonctifs communs :

Fibromes : composés de fibroblaste et grande quantité de collagène disposées en faisceaux, siège ubiquitaire mais surtout : peau, fosse nasales, rhinopharynx où ils sont très vascularisés.

Fibrosarcomes : touche les H âgés et siège ubiquitaire, elles sont non encapsulées mais circonscrite de consistance dure et coloration blanchâtre, à la micro apparaît une prolifération élevée de C fusiformes agencée en longs faisceaux entrecroisés. Evoluent vers des métastase ou récidive localement.

III)Tumeurs vasculaires :

Hémangiomes : tumeurs vasculaires sanguines, 2 types : capillaires (prolifération de petits vx dans la peau et muqueuse) et caverneux (lacunes anastomosées contenant du sg séparés par des cloisons fibreuses bordées par des C endothéliales, dans la peau, muscle et foie). La présence de multiple hémangiomes est l’angiomatose.

Lymphangiomes : tumeurs vasculaires lymphatiques, prolifération de vx lymphatique contenant la lymphe dans le cou et le plancher de la bouche.

Angiosarcomes : prolifération C maligne avec cavités vasculaire contenant des hématies, s/f de masse hémorragique friable avec remaniement kystique. Dans l’os, muscle, foie, rate et la peau.

Sarcome de Kaposi : prolifération de C fusiformes avec des lacunes sg et des sidérophages (macrophages surchargés en hémosidérine). Il existe forme : non endémique (unique dermique d’évolution lente, chez l’âgé) et endémique africaine (multiples cultanéo-muqueuses viscérales d’évolution rapide et agressive, chez le jeune en rapport avec l’infection VIH).

IV)Tumeurs musculaires :

Rhabdomyomes : TB des MS, très rare

Rhabdosarcomes : TM des MS, chez l’adulte au niv des M des mbr. T volumineuse mal limitée d’aspect fasciculé ave remaniement necrotico-hemorragique.

Léiomyomes : TB des ML, frq (utérus+++), ronde bien limitée et différenciée non infiltrante, constituée de C musculaire lisses et collagène sans atypies cytonucléaires.

Léiomyosarcome : TM des ML, rare, chez l’adulte au niv cutané et viscérale, comporte des atypies cytonucléaire et des nécroses.

V)Tumeurs adipeuses :

Lipomes : très frq après 45ans, T homogène flasque jaunâtre ressemblant à du tissu adipeux mature.

Liposarcomes : siège dans les mbr, rétro péritoine et cutané. Elles sont molles jaunâtres multinodulaire, on distingue : les myxoïde, les bien différencié et les pléomorphes.

VI)Tumeurs cartilagineuses :

Chondromes : siège dans l’extrémités des mbr, les os long et les articulation (réalisant la chondromatose généralisée ou maladie d’Ollier). Prolifération de chondrocytes réguliers dans une substance fondamentale cartilagineuse, elle est nodulaire ou polylobée de couleur blanc-nacré.

Ostéochondrome (exostose ostéoclaste) : c’est la +frq des TM des Os, est l’excroissance du cartilage de la surface ext de l’os.

Chondrosarcomes : chez l’adulte, siège dans le tronc (bassin, omoplate, sternum et os long. Tumeur de grande taille mal limitée hétérogène, composée de lobules séparés par des tractus fibreux, évolution lente locale et métastase rare tardive.

VII)Tumeurs osseuses :

Ostéomes : comporte un tissu osseux mature différencié s/f masse impacte d’os, siège dans le crâne et les os de la face.

Ostéomes ostéoïde : tissu conjonctif jeune vascularisé avec des travées osseuses dans les diaphyses des os longs, cliniquement des douleurs.

Ostéoblastimes : dans la médullaire des os plats et des os courts, identique au précédent (sauf el siège et la taille).

Osétosarcomes : touchent l’enfant et le jeune adulte au niv des métaphyses des os longs. Tumeur formée de l’os, d’aspect sarcomateux blanchâtre molle friable qui détruit l’os et infiltre les parties molles.