Résumé G.Chakib 2017-2018

NGC, thalamus et ventricules

I-Noyaux gris centraux (NGC) :

• Ce sont des centres sous-corticaux (càd situés en dessous du cortex cérébral) de la fonction motrice.

• Ils sont responsables de la motricité automatique, accompagnant l’exécution du mouvement volontaire.

• Ils participent également à diverses fonctions cognitives et comportementales, dites limbiques.

• Ces noyaux avec le thalamus, forment le paléencéphale.

• Ce sont des amas de substance grise interconnectés, situés à l’intérieur des hémisphères cérébraux.

• On en distingue 3 noyaux :

1-Le striatum ou corps strié :

-Il est formé par 3 noyaux :

a-Le noyau caudé :

-Il a la forme d’un fer un cheval et comporte une tête, un corps et une queue.

-Il s’enroule autour du thalamus.

-Sa partie antérieure, renflée, est la tête. Lui succède le corps qui est prolongé dans le lobe temporal par la queue effilée.

-Dans le prolongement de la queue du noyau caudé se trouve le noyau amygdalien* qui est connecté au rhinencéphale.

-Le noyau caudé est satellite de la cavité ventriculaire latérale.

*Amygdale ou complexe amygdalien :

    • Noyau pair situé dans la région antéro-interne du lobe temporal, au sein de l’uncus (extrémité antérieure du gyrus parahippocampique), en avant de l’hippocampe et sous le cortex péri-amygdalien.
    • Elle fait partie du système limbique et est impliquée dans la reconnaissance et l’évaluation de la valence émotionnelle des stimuli sensoriels, dans l’apprentissage associatif et dans les réponses comportementales et végétatives associées en particulier dans la peur et l’anxiété.
    • L’amygdale fonctionnerait comme un système d’alerte et serait également impliquée dans la détection du plaisir.

b-Le noyau lenticulaire :

-Il est formé de 2 parties :

    • Partie externe -> putamen, forme avec le noyau caudé, le néo-striatum.
    • Partie interne -> pallidum, forme le paléo-striatum.

-Il est séparé du thalamus par la capsule interne.

-Il est triangulaire à la coupe.

-Son 1/3 externe est le putamen d’origine télencéphalique.

-Le putamen est séparé par une lame de substance blanche, la lame médullaire latérale du pallidum d’origine diencéphalique (il doit son nom à sa couleur plus pâle liée à une densité neuronale inférieure à celle du putamen).

-Le pallidum est subdivisé en pallidum externe et pallidum interne (ou pointe pallidale) par la lame médullaire médiale.

-Le noyau caudé et le putamen sont reliés par des ponts de substance grise ou ponts putamino-caudés.

c-Le claustrum ou avant-mur :

-Il est situé entre l’insula et le putamen.

-Il est séparé du putamen par la capsule externe et de l’insula par la capsule extrême.

-Cette lame de substance grise mesure 2 à 3 mm d’épaisseur.

-Elle est plus épaisse en bas et en avant, où elle se connecte avec la substance perforée antérieure, le corps amygdaloïde et le cortex olfactif latéral.

2-Le noyau sous-thalamique ou corps de Luys :

-Il est localisé dans le diencéphale et situé dans la région sous-thalamique et sous-lenticulaire postérieure.

-Ce noyau apparaît dense, richement vascularisé, et de petite taille.

-Il est intercalé entre la zona incerta dorsalement et la portion diencéphalique du locus niger ou substance noire.

-Il entre au contact de la capsule interne.

3-La substance noire ou locus niger :

-Elle est localisée sous le NST et le mésencéphale le long du pédoncule cérébral, et du diencéphale.

-Son nom provient de la couleur des cellules qui composent ce noyau en raison de la présence de neuromélanine.

-La substantia nigra se subdivise en 2 parties principales : la pars compacta d’une part et la pars reticulata d’autre part.

II-Thalamus :

1-Généralités :

• C’est un volumineux noyau pair du diencéphale.

• La couche optique est située dans la partie la plus profonde de l’hémisphère, de chaque côté du 3ème ventricule constituant sa paroi latérale.

• Elle est composée de la réunion de plusieurs noyaux, séparés par une mince lame médullaire interne.

• Cette masse de substance grise est le grand carrefour auquel aboutissent toutes les sensibilités et les impressions sensorielles.

• C’est un véritable centre de triage qui répartit ensuite les informations sur les différentes zones du cortex.

2-Structure :

-C’est un gros noyau de substance grise, de forme ovotide (forme d’un œuf) à grosse extrémité postérieure.

-Les 2 thalamus forment ente eux un angle de 60° ouvert en arrière. Ils mesurent chacun 4 cm de long, 2 cm de large et 2,5 cm de hauteur.

-Chacun présente 4 faces et 2 extrémités :

    • Face supérieure -> convexe, limitée en dehors par le sillon terminal ou thalamo-strié qui sépare le noyau caudé et le thalamus et en dedans par un cordon blanc, pédoncule antérieur de l’épiphyse ou habénula. Cette face est parcourue par la fissure choroïdienne sur laquelle chemine le plexus choroïde latéral.
    • Face inférieure -> répond en avant et en dessous à l’hypothalamus et en arrière et en bas à la région subthalamique.
    • Face latérale -> liée en haut au noyau caudé et en bas à la capsule interne.
    • Face médiale -> en rapport en arrière avec les colliculi, elle est unie à la face médiale du thalamus controlatéral par l’adhérence inter-thalamique.
    • Extrémité antérieure ou rostrale -> limite avec le trigone le foramen inter-ventriculaire.
    • Extrémité postérieure ou caudale -> constitue le pulvinar.

-(Voir les schémas dans la 2ème colonne)

3-Noyaux :

-Le thalamus contient de nombreux noyaux :

a-Noyaux spécifiques :

-Ce sont des noyaux qui projettent leurs fibres sur les aires primaires du cortex.

-Les plus importants sont :

    • Le noyau latéro-ventral postérieur (noyau sensitif) où aboutissent les sensibilités cutanées (lemniscales et extra-lemniscales).
    • Le noyau latéro-ventral intermédiaire et le noyau latéro-ventral antérieur (2 noyaux moteurs).

b-Noyaux non spécifiques :

-Ce sont des noyaux qui projettent leurs fibres sur les aires associatives du cortex.

-Le plus volumineux est le noyau médian dorsal qui joue un rôle dans les manifestations émotives.

c-Système thalamique diffus :

Ce sont des petits noyaux situés dans les lames médullaires internes qui séparent les noyaux principaux.

R! Au plan physiologique, ces noyaux représentent un prolongement de la substance réticulée du tronc cérébral, et jouent un rôle dans l’éveil de l’activité corticale (vigilance, attention, remémorisation). Leur fonction parait équivalente à celle d’un filtre en électronique. Il existe, de ce fait, de nombreuses fibres de connexion entre le thalamus et le cortex, fonctionnant dans les 2 sens et formant la couronne rayonnante (corona radiata).

R! Il y a seulement quelques noyaux du thalamus qui sont considérés comme des NGC :

• Noyau médiodorsal (MD).

• Noyau ventral antérieur (VA).

• Noyau ventral latéral (VL).

• Noyau ventral postéro-latéral (VPL).

III-Ventricules :

-Le système ventriculaire est un ensemble de cavités situées à l’intérieur du cerveau en continuité avec le canal épendymaire de la moelle spinale.

-Il participe à la sécrétion et à la circulation du LCR qui baigne le SNC.

-Il est constitué principalement de 4 ventricules :

    • Ventricule latéral droit (situé dans l’hémisphère cérébral droit).
    • Ventricule latéral gauche (situé dans l’hémisphère cérébral gauche).
    • 3ème ventricule (situé dans le diencéphale).
    • 4ème ventricule (situé dans le rhombencéphale).

-Chacun de ces ventricules est tapissé d’un plexus choroïde qui sécrète le LCR à partir des éléments contenus dans le plasma sanguin.

-Les ventricules communiquent entre eux par :

    • Entre les ventricules latéraux et le 3ème ventricule -> le foramen inter-ventriculaire de Monro.
    • Entre le 3ème et le 4ème ventricule -> l’aqueduc du cerveau (de Sylvius) ou l’aqueduc du mésencéphale.

-Le LCR sort ensuite du 4ème ventricule pour aller dans la cavité sub-arachnoïdienne par le trou de Magendie (ou ouverture médiane du 4ème ventricule) et les 2 trous de Luschka (ou ouvertures latérales du 4ème ventricule).

-Une augmentation pathologique du volume des ventricules peut engendrer une hydrocéphalie.

1-3ème ventricule :

-C’est une cavité impaire et médiane du diencéphale, de forme conique qui présente :

    • Un toit -> formé d’une couche d’épendyme tendue entre le bord supérieur des parois latérales. Il est recouvert de la toile choroïdienne du 3ème ventricule.
    • Un plancher -> constitué de bas en haut de l’infundibulum, du tuber cinéréum, du chiasma optique, des corps mamillaires, de la substance perforée postérieure et du tegmentum des pédoncules cérébraux.
    • Un bord antérieur -> fait de la lame terminale.
    • Un bord postérieur -> constitué par le corps pinéal, la commissure postérieure et l’aqueduc cérébral.
    • Des parois latérales -> chacune est formé par la face médiale des 2/3 antérieurs du thalamus et par l’hypothalamus. Ces parois sont liées par l’adhérence inter-thalamique.

-La cavité du 3ème ventricule est remplie de LCR qui circule des ventricules latéraux au 4ème ventricule, elle présente de nombreux récessus :

    • Récessus optique -> situé au-dessus du chiasma optique.
    • Récessus infundibulaire -> situé dans le pédoncule hypophysaire.
    • Récessus pinéal -> situé en avant de la glande pinéale.
    • Récessus supra-pinéal -> situé au-dessus de la glande pinéale.

2-4ème ventricule : Voir cours du tronc cérébral.

3-Ventricules latéraux :

-Cavité paire et symétrique, située dans la partie inférieure et médiale d’un hémisphère cérébral.

-Les ventricules latéraux sont séparés par le septum pellucidum et communiquent avec le 3ème ventricule par les foramens inter-ventriculaires. Il est arciforme (forme d’un arc), à concavité antéro- inférieure.

-Il circonscrit (limite) le thalamus.

-Il comprend une partie centrale (ou corps) et 3 diverticules, les cornes frontale, occipitale et temporale :

    • Corne frontale -> partie antérieure du ventricule latéral, situé dans le lobe frontal. Elle est délimitée latéralement par la tête du noyau caudé, médialement par le septum pellucidum et dorsalement par le corps calleux.
    • Corps du ventricule -> continue la corne frontale en arrière et se termine à l’extrémité caudale du septum pellucidum.
    • Corne temporale -> partie inférieure du ventricule latéral, situé dans le lobe temporal.
    • Corne occipitale -> partie postérieure du ventricule latéral, situé dans le lobe occipital. Elle est dépourvue de plexus choroïde. Sa paroi supéro-latérale est constituée par les fibres du forceps occipital et des radiations optiques.

-La partie centrale des ventricules latéraux répond au thalamus et au noyau caudé, aplatie de haut en bas, et contient une partie du plexus choroïde du ventricule latéral. Elle présente 2 parois et 2 bords :

    • Paroi supérieure -> concave en bas, elle est formée de la face inférieure du tronc du corps calleux.
    • Paroi inférieure ou plancher -> elle est constituée des faces supérieures du thalamus qui sépare la strie terminale.
    • Bord médial -> situé entre une colonne du fornix et le thalamus. À ce niveau se continuent les plexus choroïdiens du 3ème et du ventricule latéral.
    • Bord latéral -> répond à l’union du corps calleux et de la partie latérale du noyau caudé.

R! L’hydrocéphalie (accumulation excessive de LCR à l’intérieur des cavités du cerveau, due à une mauvaise circulation ou une absorption déficiente du LCR) chez le nourrisson peut être traitée par une ponction du ventricule latéral (afin d’absorber le surplus de LCR) :

    • Le point de ponction est situé au niveau de la fontanelle antérieure, à 2 cm de la ligne médiane en direction de son angle latéral.
    • L’aiguille restant dans le plan sagittal atteint la corne frontale du ventricule latéral qui est à 40 mm environ du cuir chevelu.