Résumé Nazih 2016-2017

 Moelle épinière :

Définition :

    • La moelle épinière est la portion du système nerveux central située dans le canal rachidien. Elle mesure environ 45 cm de longueur et pèse entre 26 et 35g.

A – Embryologie :

    • Elle est d’origine neuroectoblastique.
    • Dans son segment médullaire le tube neural évolue comme suit :
  • Les plaques dorsale et ventrale servent de voies de passage aux axones des neurones de la substance grise.
  • Les lames alaires prolifèrent et fusionnent formant le septum (sillon) médian postérieur. C’est à leurs dépens que s’édifient les cornes postérieures de la substance grise médullaire.
  • Les lames basales prolifèrent et fusionnent formant le septum (sillon) médian antérieur. C’est à leurs dépens que s’édifient les cornes antérieures de la substance grise médullaire.
  • La prolifération et la fusion des lames alaire et basale entraînent une diminution de la cavité du tube médullaire appelée canal épendymaire.

B – Histologie :

1- La substance grise :

    • La substance grise de la moelle épinière contient deux types de neurones :

A/Les neurones dont les axones quittent la moelle épinière : au nombre de 02 :

    • 1/Motoneurones de la corne antérieure.
    • 2/Neurones de la corne latérale.

B/Les neurones dont les axones ne quittent pas le névraxe : au nombre de 02 :

    • 1/Axones qui quittent la substance grise : ce sont les cellules funiculaires.
    • 2/Axones qui ne quittent pas la substance grise : ce sont les neurones d’association.

A/Les neurones dont les axones quittent la moelle épinière :

1/Des neurones moteurs la corne antérieure :

    • Ce sont des neurones somato-moteurs localisés dans de la moelle épinière avec de longs axones myélinisés formant les racines antérieures des nerfs rachidiens, on en distingue :
      • Des motoneurones alpha (épais) => plaques motrices des FMSS.
      • Des motoneurones gamma (minces) => Les fibres du FNM.

2/Des neurones moteurs végétatifs :

    • Ce sont des neurones viscéro-moteurs, localisés dans le tractus intermédiaire des cornes latérales leurs axones représentent les fibres pré-ganglionnaires.

B/Les neurones dont les axones ne quittent pas le névraxe :

1/Des neurones connecteurs « cellules funiculaires » :

    • Leurs axones, longs ou courts, demeurant toujours à l’intérieur du névraxe, ils sont localisés dans la colonne de CLARKE, le noyau propre de la colonne postérieure et la substance gélatineuse de ROLANDO. Ils contribuent à la formation de faisceaux de la substance blanche tels que :
      • Le faisceau cérébelleux direct => origine ; colonne de CLARKE.
      • Le faisceau cérébelleux croisé => origine ; noyau propre de la corne postérieure.

2/Les neurones d’association :

    • Appelés aussi cellules inter-neuronales. Assurent les liaisons entre les cellules reparties dans les différents étages de la moelle épinière.

2- La substance blanche :

    • Elle est formée de :
      • Fibres nerveuses myélinisées et amyéliniques.
      • Fibres névrogliques représentées essentiellement par les prolongements des astrocytes.

C – Synaptologie :

    • Les fibres sensitives atteignent la moelle épinière par les racines postérieures des nerfs rachidiens et ont trois zones terminales dans la substance grise :
      • Soit des neurones d’association très courts qui se terminent au niveau des motoneurones antérieurs.
      • Soit des cellules funiculaires courtes qui sont à l’origine des faisceaux d’association intra-médullaire.
      • Soit des cellules funiculaires longues qui sont à l’origine des fibres ascendantes à destination supra- médullaire.

D – La trame névroglique médullaire :

  1. La gaine névroglique périmédullaire :
    • La limitante néroglique externe
    • Le fulcrum névroglique tangentiel
  2. La névroglie épendymaire.
  3. La névroglie péri-épendymaire.
  4. La névroglie intra-médullaire.

Sources : cours : DR HAZI, DR ADJOURI